Maître d’œuvre : un atout considérable

Maître d’œuvre

Le maître d’œuvre est un maillon important dans la chaîne qui conduit à l’aboutissement heureux de votre projet de construction ou de rénovation. Ses différentes missions permettent d’accroître les chances de réussite des travaux. Pour vous aider à appréhender les bénéfices liés à l’utilisation d’un tel ordonnateur, cet article examine la question.

Une bonne analyse technique de votre projet

maitrise d'oeuvre atixisEn tant qu’initiateur du projet de construction, c’est vous qui donnez l’ordre ! Vous êtes la maîtrise d’ouvrage et vous définissez vos besoins, le calendrier et le budget d’exécution. Mais entre l’élaboration du plan sur papier et sa réalisation se trouve un fossé qui peut être comblé avec l’aide du maître d’œuvre !

Comme on le dit, qui va loin ménage sa monture. Donc, prenez soin de la vôtre, si vous voulez que votre projet aille loin. Mais comment ? En vous faisant accompagner. Le spécialiste vous apporte l’assistance technique nécessaire. À cet effet, il analyse rigoureusement le projet au préalable et s’assure de sa conformité avec les normes de sécurité.

Il fait aussi des audits. Grâce à ces vérifications techniques, vous connaîtrez de fond en comble votre projet : ses atouts, ses faiblesses… C’est comme si vous rassembliez les pièces du puzzle de votre construction grâce à l’intervention du maître d’œuvre ! Les pièces s’accolent les unes aux autres et en dressent une vision complète.

En outre, le professionnel réalise des études de faisabilité. Destinées à détailler les risques, les contraintes et la viabilité de votre projet, elles peuvent être faites avant de lancer un avis d’appel d’offres. Le cas échéant, c’est à vous de choisir les entreprises. Mais n’ayez crainte : même en étant la maîtrise d’ouvrage, vous serez conseillé. Tout comme l’assistant d’un professeur qui corrige des copies, le professionnel vous aide à reconnaître les entreprises compétentes !

Une précieuse aide pour les démarches administratives

Mener les démarches administratives sans un maître d’œuvre peut être difficile. En principe, elles doivent déboucher sur l’acquisition de certains documents (permis de construire, déclaration de travaux…) Or, pour un non-initié, l’obtention de ces pièces est loin du beurre à couper ! En plus, votre projet doit respecter les règles d’urbanisme, comme on peut l’apprendre sur le blog Immoz. Autant de raisons de confier votre dossier à un professionnel.

Il vous aide aussi dans la rédaction du cahier de charges. Normalement, ce cahier doit être fourni par le propriétaire de l’ouvrage. Mais sa rédaction est complexe et pourrait manquer de faire ressortir les problématiques techniques les plus subtiles. Puisque ces problématiques relèvent des compétences d’un technicien, le maître d’œuvre est à même de vous épauler dans leur identification.

Coordination des activités

maitre d'oeuvreC’est connu : le ciment lie les briques d’un mur. De la même façon, le professionnel crée une unicité entre vos attentes et les travaux réalisés sur le chantier. Il intervient aussi lorsque naissent des désaccords entre les acteurs de la construction. Au final, le bâtiment correspondra aux désirs de la maîtrise d’ouvrage.

Si vous êtes occupé, il peut vous être difficile de suivre l’évolution du projet. Or, sans suivi, il pourrait battre des ailes (retard ou erreur dans l’exécution des travaux). Dans chacune de ces situations, on vous fournit des détails en temps réel. De plus, conformément au budget, il établit des prix comparatifs et sélectionne les meilleurs rapports qualité/prix.

Paiement des honoraires du maître d’œuvre

Généralement, le paiement du professionnel se fait à la fin des travaux et varie entre 3 et 5 %, s’il ne fait que la préparation, et 6 à 14 % s’il procède au suivi. Prenons deux exemples.

Pour une rénovation de 60 000 €, le spécialiste prendra environ 2 400 € s’il s’occupe uniquement de la préparation. Mais s’il s’occupe du suivi, il pourra prendre 5 400 €. Pour une construction de 150 000 €, le maître d’œuvre prendra environ 6 000 € (sans suivi) et 13 500 € (avec suivi). Il ne reste qu’à choisir le bon professionnel, et cette page peut y aider.

En somme, s’appuyer sur un organisme compétent permet de faire accoster un projet à bon port. Mais son travail nécessite une complémentarité avec la maîtrise d’ouvrage.