Comment fonctionne l’expertise dommage ouvrage ?

dommage ouvrage

Devenir propriétaires un jour et faire construire sa propre maison a toujours été le rêve de tout le monde. Il s’agit sans doute même de l’un des plus grands rêves de toute personne saine d’esprit. Nombreux sont effectivement les avantages d’avoir et d’habiter dans sa propre maison pour ne citer que l’économie en termes de coût de location. Toutefois, faire construire sa propre maison n’est pas sans risque. Il peut en effet arriver des sinistres sur le chantier. Heureusement qu’il existe des assurances spécialement conçues pour ce genre de situation. La loi exige effectivement à toute personne se faisant construire une maison ou réaliser des travaux de construction par une entreprise de souscrire à une assurance dommages-ouvrage. Mais qu’est-ce qu’une assurance dommages-ouvrage ? Comment fonctionne l’assurance maître d’ouvrage ? Quels sont les dégâts couverts par l’assurance maître d’ouvrage ? Comment déclarer un sinistre en assurance dommages-ouvrage ? Quelle est la procédure en cas de sinistre ?

Qu’est-ce qu’une assurance dommages-ouvrage ?

Souscrire à une assurance dommages-ouvrage est important avant le début de tout travail sur chantier. La loi Spinetta de 1978 impose même sa souscription pour tous maîtres d’ouvrage c’est-à-dire toute personne physique ou morale à l’origine d’un chantier de construction ou de rénovation, qu’il s’agisse d’un promoteur, d’une entreprise ou d’un particulier ou encore d’un mandataire d’un particulier. L’assurance dommages ouvrage ou assurance maîtrise d’ouvrage permet à l’assuré d’être indemnisé par son assureur du montant des travaux sans avoir à attendre que les responsabilités de chaque entreprise ne soient engagées en cas de vice de construction, c’est-à-dire en cas de malfaçon. Il peut s’agir de dommages affectant une partie de l’ossature du bâtiment ou qui compromet sa stabilité. L’assurance rembourse effectivement les travaux de réparation relevant de la garantie décennale souscrite par la société de construction sans attendre la décision d’un juge. Toutefois pour que la garantie assurance maîtrise d’ouvrage puisse jouer, trois conditions doivent être strictement remplies. Il faut que premièrement l’ouvrage ait été réceptionné. Il faut aussi un délai de parfait achèvement de un an et que le désordre soit couvert par une garantie.

Quels sont les dommages couverts par l’assurance maître d’ouvrage ?

Les garanties couvertes par l’assurance maître d’œuvre sont les mêmes celles couvertes par la garantie décennale. L’assurance décennale maître d’œuvre couvrent donc les dommages qui pourraient mettre en danger la vie de ses occupants ou rendant l’immeuble inhabitable en ne respectant pas les conditions normales d’habitabilité, les dommages affectant la stabilité de l’immeuble que ce soit l’ossature, les fondations ou la charpente ainsi que les dommages affectant les éléments indissociables au bâtiment. L’abandon de chantier pourrait également être garanti par l’assurance dommages-ouvrage. Les primes sur dommages ouvrages peuvent être calculée en fonction du montant global de la construction ou du taux de sinistralité. Le calcul peut également se faire en fonction de la finalité d’usage du bâtiment que ce soit à caractère commercial, agricole ou à usage familial, ou du type de travaux qu’il s’agisse d’une l’extension, d’une réparation ou d’une réhabilitation ou encore d’une nouvelle construction.

Comment déclarer un sinistre en assurance dommage-ouvrage ?

Le maître d’ouvrage a l’obligation de signaler le sinistre et les dommages causés par le sinistre à son assureur dans les plus brefs délais. La déclaration n’est toutefois constituée qu’une fois l’assureur a en sa possession tous les éléments nécessaires à l’étude du sinistre et de son indemnisation. L’assureur ne pourra effectivement pas entamer la procédure de règlement qu’après réception de tous les éléments. Tous les éléments de la déclaration accompagnée d’une lettre de déclaration envoyée par recommandée avec avis de réception de l’assureur, mentionnant le numéro de police d’assurance maître d’œuvre et le nom du propriétaire du bâtiment, de la date où les dommages sont apparus avec une description précise des dégâts constatés ainsi que la date de première occupation des lieux ou de la date de réception du bien, doivent être effectués dans un délai légal minimal de 5 jours à partir de la découverte des dégâts.

Comment fonctionne l’expertise en dommage ouvrage ?

En cas de dossier incomplet, celui-ci disposera d’un délai de 10 jours à compter de la réception de la déclaration de sinistre pour réclamer des éléments complémentaires, de 15 jours pour informer l’assuré qu’il refuse l’indemnisation ou accepter ou si le montant de l’indemnisation est inférieur à 1 830 euros. Toutefois s’il estime que celle-ci sera supérieure à 1 830 euros ou que la garantie ne puisse jouer en sa faveur, il sera dans l’obligation de mandater un expert en construction pour procéder à l’expertise. Il disposera d’un délai de 60 jours pour le désigner. L’expert aura pour rôle de constater les préjudices couverts par l’assurance dommage-ouvrage, de chiffrer les dégâts et de déterminer les types de réparations à faire. Après constations, l’expert sera chargé de rédiger des rapports préliminaires et définitifs respectant la particularité de la procédure en présentant ou représentant les deux parties. Le montant de l’indemnisation, s’il y a lieu, se fera à partir du rapport de son expertise. Un délai supplémentaire de 135 jours peut toutefois être demandé par l’assureur en cas de complication par exemple lorsque l’estimation des dommages est difficile au vu de l’importance du sinistre.