Les nouvelles technologies au service des professionnels du bâtiment

réalité virtuelle

Publié le : 28 juillet 20226 mins de lecture

Les innovations technologiques apportent une révolution majeure dans le secteur du bâtiment. Elles contribuent à réduire le risque humain, à optimiser les couts, à améliorer la qualité des travaux, voir à réduire l’empreinte écologique de la construction et de la rénovation. Découvrez les innovations les plus marquantes au service des professionnels du bâtiment.

La réalité virtuelle

La formation SketchUp contribue aujourd’hui à la démocratisation de la modélisation 3D dans le secteur du bâtiment. Ce programme se démarque par sa flexibilité et sa grande facilité d’utilisation dans les applications de virtualisation tridimensionnelles. Il permet entre autres de digitaliser les analyses et d’améliorer la précision des études relatives aux performances, aux couts et aux besoins d’une construction. Il offre aussi la possibilité de réaliser des simulations in situ, grâce à la réalité mixte ou la réalité augmentée. Hormis SketchUp, il existe une multitude de solutions dédiées à la conception 3D orientée sur les BTP.

Certains logiciels de modélisation 3D intègrent d’ailleurs des fonctionnalités des plus avancées, permettant d’analyser des données, telles que la performance thermique et énergétique d’une construction, la dynamique de l’air, la portance, ou encore l’ensoleillement. De plus en plus d’acteurs du bâtiment et de l’architecture décident de ce fait de se former aux solutions de modélisation, afin d’optimiser chaque processus d’un projet, de la conception à la maintenance, en passant par l’étude et la construction.

À parcourir aussi : la maison intelligente : maison de l'avenir

L’impression 3D

Les technologies d’impression 3D sont depuis plusieurs années mises contribution dans le secteur du bâtiment à des échelles variées. Le maquettage figure parmi les applications les plus courantes impliquant cette technologie. L’impression 3D offre, en effet, un gain de temps considérable, ainsi qu’une meilleure qualité esthétique en comparaison avec les techniques traditionnelles. Pour aller plus loin, l’impression 3D est considérée comme l’une des technologies présentant le plus fort potentiel dans le secteur du BTP. Sa mise en œuvre dans la construction des bâtiments devrait, à l’avenir, représenter un gain de temps, mais aussi une optimisation des couts de construction. Dans tous les cas, l’impression 3D va de pair avec la modélisation, laquelle est incontournable, quelle que soit l’application que l’on envisage. Il peut de ce fait s’avérer intéressant de suivre une formation sur les logiciels 3D sur des plateformes telles que www.adebeo.com.

Les drones

Les drones figurent parmi les innovations technologiques apportant une révolution majeure dans le secteur du BTP. Leur capacité d’intervenir en hauteur, dans les espaces restreints et toute zone difficilement accessible améliore considérablement la praticité et la sécurité des travaux. Les drones peuvent notamment être utilisés pour le scan dans l’objectif de collecter des informations. Il peut s’agir de relever la topographie d’un terrain pour la conception d’un projet, d’inspecter un bâtiment pour en déceler les éventuels défauts et malfaçons, ou tout simplement de surveiller un chantier afin de lutter contre le vol de matériaux. Un drone peut aussi être mis à contribution dans des tâches nettement plus complexes, telles que la détection d’un pont thermique ou la surveillance du séchage du béton.

Le BIM

Le BIM (Building Information Modeling) englobe tout un processus de gestion digitalisée d’un projet BTP avant, pendant et après sa réalisation. Les informations relatives au projet en question sont, de ce fait, centralisées sur un serveur ou dans le cloud. Le BIM optimise considérablement la fluidité et la coordination des tâches grâce à une meilleure circulation des informations et des données. Architectes, maitre d’œuvre, chefs de chantier et autres parties prenantes peuvent ainsi échanger et apporter leur contribution sur un portail collaboratif dédié au projet. L’intervention et les droits de chaque utilisateur peuvent être clairement définis à travers des niveaux d’accès pour des raisons de sécurité. Le BIM peut aussi être articulé avec diverses applications pour architectes afin d’optimiser davantage le flux d’informations. Certains aspects d’un projet, tels que l’utilisation de drones, ainsi que l’automatisation et la mécanisation de certaines tâches, peuvent en outre être intégrés à cette gestion digitale.

Des engins de chantier éco-responsables

Le secteur français du bâtiment génère 23 % des gaz à effet de serre dans la construction et la rénovation. Conscients des enjeux que ces rejets représentent sur le climat et l’écosystème, des constructeurs s’efforcent aujourd’hui de proposer des engins de chantier plus respectueux de l’environnement. C’est le cas notamment de Volvo qui ambitionne de produire des motorisations moins polluantes et plus économes sans faire de compromis sur la performance. Le constructeur propose ainsi, une gamme de pelles plus compactes, des modèles fonctionnant au biogazole, ainsi qu’une gamme d’engins 100 % électriques. Des constructeurs comme Komatsu, Wacker Neuson, JCB, Bobcat ne sont pas en reste dans la transition des engins de chantier vers l’électrique ou l’hybride. L’éventail d’équipements est des plus variés, allant des pelleteuses aux plaques vibrantes, en passant par les grues de levage et les chargeuses.

Comment demander et remplir un certificat d’urbanisme ?
Quels sont les missions et les objectifs d’un urbaniste ?

Plan du site