Alarme antivol pour volets roulants : sécurité pour votre maison

Comment fonctionne une alarme anti-effraction pour volets roulants ?

Si vous avez installé des volets dans votre maison comme système de coupure de courant, la meilleure façon de vous défendre contre les intrusions indésirables est d’installer des dispositifs antivol spéciaux.

C’est un type de système anti-intrusion qui convient à toutes les catégories de volets roulants (il est donc également utile pour protéger la porte de garage).

Mais comment fonctionne ce genre d’alarme anti-effraction ?

Il consiste essentiellement en une série de capteurs montés sur les volets qui peuvent enregistrer le mouvement ascendant ou descendant et ainsi rendre la tâche des voleurs potentiels encore plus compliquée. Les capteurs sont également capables d’enregistrer les opérations d’arrachement ou de découpe.

Cependant, il existe différents types de ce système antivol. Un aspect intéressant est qu’il s’agit de systèmes qui, avec un peu de familiarité, peuvent être installés en toute sécurité dans le cadre du bricolage.

Toutefois, si vous n’êtes pas familiarisé avec le travail manuel, consultez toujours un installateur qualifié.

N.B: il est préférable de combiner ce type de capteur avec d’autres systèmes de protection périmétrique ainsi qu’avec une bonne protection passive du bâtiment.

Différents types de capteurs d’intrusion

– Capteurs à cordon

Le capteur à cordon est le premier type d’alarme antivol que nous allons examiner. Il convient à tout type de volet roulant.

Le cordon est un fil de nylon d’environ trois mètres de long qui doit être installé à l’intérieur du caisson du volet, relié à un œillet en caoutchouc qui est généralement placé au bas du volet. À chaque mouvement vers le haut ou vers le bas, le capteur se déplace et déclenche l’alarme. Le système existe à la fois en version câblée, à connecter par un câble à l’unité de commande, et en version sans fil, fonctionnant sur batterie.

Il est évidemment nécessaire d’éviter le problème des mouvements involontaires du volet, tels que ceux causés par le vent, et c’est pourquoi ces dispositifs antivol sont équipés de systèmes spéciaux contre les fausses alarmes.

– Capteurs sans fil

Il existe également des capteurs sans fil avec un système radio intégré. Pour l’installation, il n’est pas nécessaire d’ouvrir les coffres des volets, car ils peuvent être montés directement sur les châssis des fenêtres.

Il s’agit donc d’un type d’alarme antivol pour volets roulants particulièrement adapté au cas où vous ne voudriez pas vous occuper de travaux d’installation trop invasifs.

– Capteurs à tige

Un autre système capable de détecter le mouvement ascendant des volets est le capteur à tige.

Dans ce cas, la tige est montée à l’intérieur du caisson de l’obturateur. Lorsque le volet roulant est relevé, il commence à s’enrouler autour du rouleau, augmentant ainsi son épaisseur. La tige, qui est reliée au rouleau, se met en mouvement et déclenche un bouton qui met l’alarme en action.

– Capteurs avec rouleau coulissant

Enfin, il est possible d’installer un capteur avec rouleau qui est monté directement sur le sous-cadre extérieur du cadre de la fenêtre.

Le capteur, également appelé capteur coulissant, se caractérise par sa petite taille et sa facilité d’installation. Le système de bras du volet roulant déclenche l’alarme lorsqu’on essaie de monter ou de descendre le volet roulant.

Ce système est particulièrement utile lorsque vous ne souhaitez pas fermer complètement le volet (par exemple en été, lorsque vous pouvez le laisser entrouvert pour laisser entrer un peu d’air).