Les techniques utilisées dans l’expertise des bâtiments suite à des catastrophes naturelles

expertise des batiments

Comme nous le savons tous, les propriétaires des bâtiments ravagés par les catastrophes naturelles sont indemnisés par les assurances. De ce fait, pour en être certain que le bâtiment a subi la conséquence d’une quelconque catastrophe naturelle il faut faire appel à différentes techniques d’expertise. Vous trouverez dans cet article ces différentes techniques utilisées.

La numérique pour aider les sinistrés

En sachant que nous sommes à l’ère du numérique, comment ne pas parler de cette technologie si elle peut aider dans l’expertise des bâtiments après des catastrophes naturelles ou sinistres.

Après des inondations ou tremblements de terre par exemple, pour revoir les états des bâtiments il faut faire appel aux services du numérique. Pourquoi ? Pour obtenir l’image réelle des bâtiments après le sinistre afin de les comparer aux images d’avant. Cela pour faire les calculs nécessaires sur les valeurs réelles des dégâts. Comme mentionné plus haut, les dégâts sont remboursés par l’assurance.

Les photos numériques ainsi que les appareils numériques sont utiles.

La numérisation est incontestable au niveau de l’assureur. Il s’agit d’une preuve concrète pour obtenir les subventions qui vous sont de droit.

Comment fonctionne la numérisation ?

On procède à la numérisation en 3D d’abord. Ensuite, on transforme les images 3D en 2D pour les traités dans les programmes de conception assistée par ordinateur. C’est avec ces CAO qu’on modélise les images finales du bâtiment.

Des entreprises comme Scan 3D font ces services. La numérisation ainsi que les scans sont donc aux services des sinistrés. Ce qui nous amène aussi à la seconde technique : la modélisation.

Pour plus d’information, visitez ce site : www.expert-scan3d.fr

La modélisation aux services des habitants

Après scan et numérisation 3D, on procède à la modélisation. Mais c’est quoi exactement ?

Appelée aussi modélisation tridimensionnelle, c’est l’étape utilisée pour créer en 3Dles bâtiments qui sont presque ou totalement détruits après le passage d’un sinistre. À l’aide d’un logiciel, on procède au modelage pour obtenir un résultat le plus proche possible de la réalité. C’est un domaine spécifique, mais certaines entreprises se spécialisent également dans cette activité.

Avec la modélisation, tout est possible. Même les paysages autour du bâtiment peuvent-être reconstruit.

À part faire appel à des entreprises, vous pouvez aussi acheter un logiciel et le maîtriser pour en sortir le résultat nécessaire au remboursement de la part des assureurs.

Cette étape est plus que magique, surtout pour la fissure modélisation. Cette dernière c’est le fait de modéliser la propagation des fissures. La réparation des fissures en plus de ce qui était présent est facturée par les assurances.

L’application scan 3D pour faire renaître les bâtiments

Pour finir, voici une dernière méthode. L’utilisation des applications scan 3D sur les smartphones. À partir de votre smartphone, vous pouvez reconstruire l’image de votre bâtiment après catastrophe naturelle.

Les résultats sont gardés pour des utilisations antérieures. Les données sont proches de la réalité vu que la différence est en millimètre.

Même après la réparation on se doit de regarder les données pour une vérification des travaux effectués. Mais aussi pour une visite virtuelle dans le bâtiment pour les fissures ou autres dégâts à l’intérieur de la maison.

Quels sont les avantages de l’utilisation du scan 3D ?

En effet, un laser numérique 3D parcours le bâtiment pour faire sortir un fichier traitable dans les programmes assistés par ordinateur ou CAO. Ces données sont ensuite utilisables dans différentes études et expertises, car même les points invisibles à l’œil nu sont capturés. C’est la particularité de cette méthode.

La rapidité offre un avantage pour ceux qui le pratiquent. En seulement 3 minutes, vous pouvez avoir une image concrète de l’édifice.

Pour conclure, il y a plusieurs techniques qui peuvent-être utilisées comme preuve formelle. Les techniques citées dans cet article sont les plus utilisés de nos jours, car elles suivent la technologie et sont fiables. De ce fait, les résultats sont recevables par les assurances pour vous faire indemniser après le passage des catastrophes naturelles (inondations, tremblement de terre, sècheresse, cyclone, etc.).